Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rappel:

Circulaire "Olin" du 6/09/2005, page 2

Je cite:

"...de nombreuses catégories d'usagers,professionnels de la montagne, chasseurs, randonneurs, associations de protection de l'environnement, se plaignent de la présence de plus en plus fréquente de véhicules terrestres à moteurs, et tout particulièrement de quads sur les sentiers, en forêt et d'une façon générale dans les espaces naturels...

 

Vous voyez, il n'y a pas que chez les écolos que vous n'avez pas que des amis!


"...en outre, par leur comportement, certains utilisateurs sont à l'origine de nuisances pour les riverains et les touristes et générent des conflits..."

 

Circulaire préfectorale n°47/2009 adressée aux maires du département, je cite:


"...la pratique des sports motorisés se développe sans cesse depuis quelques années. Or, la circulation des véhicules à moteur comme les quads, les 4 x4, les motos, les motoneiges cause des dommages aux milieux naturels (dégradation des habitats naturels), à la faune (dérangement, modification du comportement) et à la flore. Elle est également source de danger (risque d'accidents), de nuisances pour d'autres catégories d'usagers (marcheurs, cavaliers, cyclistes) et de dégradations de pistes et de chemins (érosion)..."

 

Note: les mots en caractère gras le sont déjà dans le document d'origine de la circulaire du préfet!

Recherche

Catégories

26 juillet 2014 6 26 /07 /juillet /2014 07:37

P { margin-bottom: 0.21cm; }

Après une longue absence je suis de retour... Je pense avoir fait le tour de la question sur le blog et répondre aux commentaires d'imbéciles n'est qu'une perte de temps. Je vais donc me contenter de publier en cas de nouvelle actualité et c'est bien le cas en ce moment. D'un autre côté, je reste actif, mais sur autre terrain plus concret, toujours pas prêt à lâcher l'affaire.

Quelle est cette actualité? Suite à une réunion en préfecture des Vosges (c'est pas la première) en date du 6 juin 2014, le problème des débordements concernant la circulation motorisée dans la nature est à l'ordre du jour. D'après les infos que j'ai pu obtenir concernant le motif de l'organisation de cette réunion, le ras le bol est en train de monter dans les campagnes et les autorités craignent des actes disons malveillants à l'encontre des pratiquants. On semble donc vouloir réagir du côté officiel en jouant sur les volets prévention et répression.

Acte1 : La préfecture fait publier un communiqué dans la presse pour rappeler à l'ordre les pratiquants tout en annonçant des opérations de contrôles.

De retour...
De retour...

Acte 2 : L'opération de contrôle annoncée a bien lieu dans des délais inhabituellement courts quand on connaît les lenteurs de l'administration...

 

De retour...
De retour...

Je ne résiste pas au plaisir de citer les propos que l'on peut lire dans l'article, propos qui sont les miens depuis plusieurs années :

Totale impunité... Ils roulent sans plaques... Les Vosges ont la réputation d'être l'Eldorado des quadistes... Ils arrivent de Suisse, de Belgique, du Luxembourg et participent à des raids en pleine forêt...

 

Acte 3 : le Codever y va de son habituel communiqué...

CODEVER – Communiqué de presse – mardi 22 juillet 2014

Contact : Charles Péot (Directeur et porte-parole du Codever) au 06 42 19 90 11/09 650 444 76


 

Vosges : une opération de contrôle critiquable

A la demande du Préfet, l'ONCFS, l'ONF et la Police ont mené dans les forêts des Vosges des opérations de contrôle le week-end dernier. Celles-ci ont donné lieu à plusieurs articles dans la presse locale, dont l'un est paru dans L'Est Républicain et dans Vosges Matin sous deux titres différents : "A la chasse aux quads et aux 4x4" et "A la chasse aux véhicules à moteur". Désolant !

Le Codever condamne fermement l'usage du mot "chasse". Ce terme induit que le quadeur n'est finalement qu'un gibier. On ne s'étonnera pas ensuite de voir certains esprits faibles tendre des barbelés en travers des chemins comme autant de collets. Depuis décembre 2004, on dénombre 34 victimes − 10 décès et 24 blessés − de chaines, câbles, barbelés et autres pièges disposés en travers des chemins.

Nous devons rappeler que la circulation des véhicules à moteur en forêt est tout à fait légale tant qu'elle se déroule sur des voies ouvertes à la circulation publique. Que la forêt soit domaniale n'y change rien : c'est le statut du chemin qui compte.

Nous avons immédiatement fait part de notre mécontentement à l'ONCFS des Vosges. Son responsable déplore également le ton de l'article. Du côté de la préfecture, on nous assure que notre message sera relayé auprès de M. Gilbert Payet, Préfet des Vosges.

Des moyens disproportionnés

Le Codever dénonce une opération disproportionnée. S'il est normal de rechercher et de sanctionner les contrevenants, les contribuables que nous sommes s'étonnent de la débauche de moyens en cette période de vaches maigres : une cinquantaine d'agents répartis sur huit sites et un hélicoptère. En regard, le bilan parait bien léger : au gré des articles, on apprend qu'un conducteur de 4x4, un quadeur et un ramasseur de myrtilles ont été verbalisé… Les forêts vosgiennes sont elles réellement aussi fréquentées qu'on nous le dit ?

Agir autrement, c'est possible

Nous avons suggéré à la préfecture de privilégier les opérations de prévention et avons proposé de nous y associer. Des réunions publiques, des randos pédagogiques peuvent aussi être organisées.

Nous estimons par ailleurs que la protection de la faune et de la flore nécessite de concentrer les contrôles sur les sites illégaux de pratique du hors-piste et d'augmenter l'offre de sites légaux.

Enfin, il est urgent de limiter les fermetures de chemins, et même de rouvrir des itinéraires, y compris en forêt domaniale. Car comment encourager les conducteurs à circuler sur les chemins ruraux s'ils sont tous interdits ?

L'argumentation est classique, récurrente et toujours aussi fallacieuse... Nos calimero sont les innocentes victimes d'innombrables pièges tendus en travers des chemins. Le Codever propose de s'associer aux pouvoirs publics pour faire de la prévention, de la « pédagogie » et demande « d'augmenter l'offre » !!! C'est ce qui s'appelle ne pas manquer d'air ! Tout le monde le sait, la meilleure défense c'est l'attaque.

Il y a au moins un point sur lequel je suis d'accord et c'est une première ! Effectivement, l'opération est disproportionnée en terme de moyens surtout au vu des résultats. Il existe d'autres manières d'agir plus efficacement avec un nombre réduit de personnels en ciblant non-pas un vaste secteur mais un site très précis, en agissant dans la plus grande discrétion. Résultat garanti en moins de deux heures de planque et seulement si la météo s'y prête... Pour répondre à la question faussement naïve du Codever, « Les forêts vosgiennes sont elles réellement aussi fréquentées qu'on nous le dit ? » La réponse est OUI ! Mais uniquement si la météo est correcte ce qui n'était pas vraiment le cas le jour de l'opération. Le pratiquant motorisé à deux roues est un sportif qui n'aime pas la pluie, le froid... Vous ne le saviez pas ?

Partager cet article

Repost 0
anti-quad-petite-meurthe.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

trafic organique 12/11/2014 19:09

On en veut plus avec autant d\'humour. Continuez.