Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rappel:

Circulaire "Olin" du 6/09/2005, page 2

Je cite:

"...de nombreuses catégories d'usagers,professionnels de la montagne, chasseurs, randonneurs, associations de protection de l'environnement, se plaignent de la présence de plus en plus fréquente de véhicules terrestres à moteurs, et tout particulièrement de quads sur les sentiers, en forêt et d'une façon générale dans les espaces naturels...

 

Vous voyez, il n'y a pas que chez les écolos que vous n'avez pas que des amis!


"...en outre, par leur comportement, certains utilisateurs sont à l'origine de nuisances pour les riverains et les touristes et générent des conflits..."

 

Circulaire préfectorale n°47/2009 adressée aux maires du département, je cite:


"...la pratique des sports motorisés se développe sans cesse depuis quelques années. Or, la circulation des véhicules à moteur comme les quads, les 4 x4, les motos, les motoneiges cause des dommages aux milieux naturels (dégradation des habitats naturels), à la faune (dérangement, modification du comportement) et à la flore. Elle est également source de danger (risque d'accidents), de nuisances pour d'autres catégories d'usagers (marcheurs, cavaliers, cyclistes) et de dégradations de pistes et de chemins (érosion)..."

 

Note: les mots en caractère gras le sont déjà dans le document d'origine de la circulaire du préfet!

Recherche

Catégories

12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 16:56

On m'a reproché de mettre tout le monde dans le même sac ; je n'ai à aucun moment pensé que le monde des « loisirs verts motorisés » n'était fait que d'irresponsables, que de … même si mes articles peuvent le laisser penser. Je pense que le quad est victime de son succès et touche par ricochet le domaine du 4x4 et de la moto (pas très clean non-plus) .Un demi-million de pratiquants sont lâchés dans la nature pour y faire tout et n'importe quoi pour bon nombre d'entre-eux...

Lors de mes nombreuses visites sur nombre de sites, de forums, j'ai eu l'occasion de vérifier justement que certains pratiquants reconnaissent avec une certaine honnêteté qu'il y a problème ; je n'ai malheureusement pas gardé trace de tout et je rapporte ci-dessous quelques propos relevés sur divers sites au gré de mes recherches ; vous pourrez vérifier et accéder au contexte des discussions en cliquant sur les liens.

 

-site : blog des eco-sapiens, article « quad, la quadrature du cercle » et commentaires de l'article:

 

« Chacun se lénifie de sa petite personne et de l’image qu’il voudrait véhiculer sur internet. Je connais bien ce monde, j’y suis depuis 2004. J’ai même participé à cette croyance : « le quadeur lambda est respectueux de la nature»  sur divers fora comme celui que tu cites biloute.

N’importe quoi !!!!

Sur 100 quadeurs que j’ai rencontré dans ce bas monde, plus de 70% sont des wheelers, des défonceurs de faux gués, des déchicaneurs.

Arretez de révez les gars.

99,9999999998% des quads sont « déshomologués» , qu’un seul d’entre vous me dise que c’est pour respecter la nature !

Quelle nature d’ailleurs ? Celle des tracteurs ? Celle des pesticides ? Celle du Golfe du Mexique ? Celle du faux monde meilleur avec des véhicules électriques ? (recyclage/nucléaire)

Je ne suis moi même plus homologué, mais je ne viens pas pas ramené ma science de pucelle effarouchée à qui on a dit la vérité ! »

 

plus loin sur le même site (c'est le même que ci-dessus qui s'exprime):

 

« Non le quad n’est pas écolo, même s’il n’est pas la première source de pollution, de destruction de la nature, de nuisance sonore et olfactive,…, les chevaux de bataille ne manquent pas et d’importance supérieure à celle du quad qui n’a que le défaut d’être le plus récent et le moins représenté (associativement parlant) des loisirs de pleine nature.

Tout un chacun sans formation ou information peut s’en acheter un, s’en servir partout et n’importe où!

Mais j’ai bien dit « peut» , car tout un chacun ne doit pas faire ça! Il faut acheter un véhicule homologué et avoir un permis moto ou auto, et s’en servir sur route ou chemin non interdit à la circulation (« malheureusement»  aucune formation n’est obligatoire à son maniement ce qui explique les fous furieux que l’on peut parfois croiser).

Non tous les quadeurs ne sont pas tous des chics types (dommage ce serait plus simple) comme dans le reste de la population il y a des inconscients de tout et des autres.

Il ne nous reste qu’à faire progresser la prise de conscience des droits et devoirs d’un quadeur dans nos rangs, pour qu’on ne soit moins vu comme des pestiférés.

Pour aller à l’encontre de l’ami Quend et de son commentaire désabusé, s’il y a 30% de quadeurs qui se comportent bien )) faisont progresser ce chiffre! »

 

 

-site quadriders.net, quad-controverse-et-respect:

 

« Des associations telles que la Fédération française de randonnée pédestre, le Club alpin français, Mountain Wilderness, ou encore la Ligue pour la protection des oiseaux demandent l'interdiction des quads dans les espaces naturels.

 

Leurs arguments sont que les quads sont une source de dérangement de la faune. Ils peuvent également être dérangeants et dangereux pour les piétons à cause de leur vitesse, de leur utilisation « sportive » (cross) et du fait que les pilotes ont une perception amoindrie de leur environnement sonore et visuel (casque, lunettes, bruit du moteur, nuages de poussières). Enfin ils sont un facteur d'érosion et de dégradation des sols, notamment dans les dunes, les zones humides et les sols fragiles.

 

Cela appelle à une forme de respect que certains quadeur n'ont pas, dont :

 

1 : Le randonneur quad s'interdit de quitter les chemins, sauf en zones "autorisées". En particulier, il ne roule pas hors chemins en sous bois (risque de destruction de pousses végétales, de couvées ou de niches d'animaux) ou dans les surfaces cultivées, même les prairies.

S'il doit effectuer un demi-tour ou quelqu'autre manœuvre, il s'abstient de le faire dans un champ ou sur de jeunes arbustes. Il est toujours possible de l'effectuer dans un emplacement qui le permet.


….suite des 17 points du bon usage du quad dans la nature et réponse d'un autre pratiquant :

 

« tellement peu respecté! »

 

et autre réponse d'un troisième intervenant où l'on remarque tout de suite le dérapage (usage approximatif du français, langage familier pour tenter de « préciser » sa pensée:

 

« Fond Ch.........ier avec toutes leur conner.....ie remarque la bétise humaine comme dab

Les QuadS les QuadS , il avait pas a les homologué dans ces cas la NON ?

Ca trouve il roule eux même en quad

bref j'arrète parce que ca va me gonflé et je risque de balancer des noms d'oiseaux

@@++ les gars

PS: nous au moins on va dans la nature »

 

-site pistons-libres.com, » Mettre en route la machine à distribuer les baffes! »

 

J'ai déjà reproduit une partie de ces propos dans l'un de mes articles du blog (la situation serait-elle en train d'échapper à tout contrôle?). J'ai relu attentivement l'article complet et on peut dire, pour résumer, que l'auteur cautionne les pratiques qu'il décrit :

 

"La moto tout terrain et le quad sont en crise. Et cette crise risque de toucher le 4×4 si on n’y prend pas garde. De quoi s’agit-il exactement ? Dans l’univers du deux-roues TT immatriculé, majoritairement composé de machines d’enduro très performantes, on trouve a priori 30% de vrais randonneurs, 30% de compétiteurs qui s’entraînent régulièrement (sic ?) sur les chemins ouverts, mais surtout 40% de fous furieux qui « s’éclatent » sans se soucier des conséquences…"

 

plus loin dans le même article :

 

"Pour ces héros motorisés du week-end, le délit de fuite est devenu un nouveau sport national. Attention, il ne s’agit pas ici d’une attitude marginale mais bel et bien d’une volonté d’éclate qui concerne la bagatelle, et à vue de nez, de 70000 pratiquants si on réunit les fans d’enduro et les adeptes de plus en plus nombreux du quad dont beaucoup d’entre eux ne font pas non plus dans la dentelle."

 

Partager cet article

Repost 0
anti-quad-petite-meurthe.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

iceberg 05/07/2013 10:46

faut vraimment venir sur le net pour lire n importe quoi......quel stupidité et quel esprit optu de mettre tous les quadeur dans le meme panier....

Clara 19/04/2011 22:37


Bonjour,

Toutes mes félicitations pour votre entreprise. C'est un combat qu'il faut mener de front !

Je subis les nuisances de plus en plus fréquentes et destructrices des quads et des motos en Normandie. Mais personne ne réagit, et j'ai l'impression que tout le monde trouve ça normal. Les élus
eux-même font du quad le dimanche !

Je ne trouve aucun site regroupant toutes les associations locales anti-sports motorisés. Or, je pense qu'agir au niveau local c'est bien, mais il serait encore mieux de créer une association
globale regroupant tous les gens qui souffrent de cette situation en France. Il serait plus facile ainsi de faire pression sur le gouvernement, qui aurait dû agir depuis longtemps.

Cette situation est similaire à la loi anti-tabac. Deux clans : les gênés, qui savent qu'ils ont raison car ils s'attaquent aux polluants, et les gênants, qui veulent conserver leurs droits même
s'ils savent qu'ils gênent les autres.

Il faut se regrouper et se rattacher à des associations environnementales européennes. Ces véhicules sont évidemment interdits en Allemagne et dans d'autres pays européens...

Clara.


anti-quad-petite-meurthe.over-blog.com 20/04/2011 09:48



Il n'existe pas d'association luttant contre la pratique des "loisirs verts motorisés"; en revanche, nombre d'associations œuvrent en commun: associations de protection de l'environnement,
randonnée pédestre et plus particulièrement pour ceux qui ont la" chance" d'habiter en montagne: club alpin français, Mountain Wilderness. Rapprochez-vous d'une association locale de protection
de l'environnement, il en existe forcément une dans votre région. Je suis certain qu'ils agissent et sauront vous renseigner sur la situation de votre secteur.

N'oubliez-pas que vous pouvez agir à titre individuel auprès du maire, et si cela ne suffit pas, du préfet (voir article sur mon blog). A ce sujet, il y aura du nouveau sur le site prochainement
(modèle de lettre et démarche à suivre). En effet, il ne faut pas hésiter à faire remonter l'information auprès des pouvoirs publics, des associations. Pour ces dernières, cela leur donne "du
grain à moudre" et elles peuvent appuyer, suivre votre démarche.


Cordialement.