Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rappel:

Circulaire "Olin" du 6/09/2005, page 2

Je cite:

"...de nombreuses catégories d'usagers,professionnels de la montagne, chasseurs, randonneurs, associations de protection de l'environnement, se plaignent de la présence de plus en plus fréquente de véhicules terrestres à moteurs, et tout particulièrement de quads sur les sentiers, en forêt et d'une façon générale dans les espaces naturels...

 

Vous voyez, il n'y a pas que chez les écolos que vous n'avez pas que des amis!


"...en outre, par leur comportement, certains utilisateurs sont à l'origine de nuisances pour les riverains et les touristes et générent des conflits..."

 

Circulaire préfectorale n°47/2009 adressée aux maires du département, je cite:


"...la pratique des sports motorisés se développe sans cesse depuis quelques années. Or, la circulation des véhicules à moteur comme les quads, les 4 x4, les motos, les motoneiges cause des dommages aux milieux naturels (dégradation des habitats naturels), à la faune (dérangement, modification du comportement) et à la flore. Elle est également source de danger (risque d'accidents), de nuisances pour d'autres catégories d'usagers (marcheurs, cavaliers, cyclistes) et de dégradations de pistes et de chemins (érosion)..."

 

Note: les mots en caractère gras le sont déjà dans le document d'origine de la circulaire du préfet!

Recherche

Catégories

9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 21:21

montage photo

 

Notre montagne est au plus mal...

Soumise à de fortes pressions : industrie du tourisme, collectivités,promoteurs pour qui la nature n'est rien d'autre qu'une source de profits, vaste circuit dédié aux loisirs motorisés de toutes sortes en provenance de tout l'Est de la France et de l'étranger. Comme l'affirmait, il y a peu, un responsable des chambres de commerce et d'industrie du département « les Vosges sont un vaste terrain de jeux ». Quelle vision !

Il devient impossible de trouver des zones de quiétude, de silence, de se ressourcer. Nombre d'habitants désertent la route des crêtes et ses environs. Ces atteintes ne se limitent pas au bitume : la situation est tout aussi inquiétante concernant ce que certains appellent la « randonnée verte motorisée », quads, motos en pleine nature. N'oublions pas les atteintes à la faune, à la flore : chasse, « nuisibles » , exploitation forestière.

Le PNRBV est impuissant. Sa charte a d'ailleurs été retoquée par le Conseil national de la protection de la nature. Cela n'a pas empêché le décret d'être signé par le remplaçant de NKM au ministère de l'écologie : F.Fillon lui-même, alors qu'il préparait ses valises entre les deux tours de l’élection.

Mais revenons-en au niveau local. Pour les élus (maires, conseillers généraux), le changement c'est pas maintenant, c'est plutôt lentement ! Ils ont pourtant des pouvoirs dans bien des domaines. Pour d'autres élus, les choses ne vont pas encore assez loin, il y a trop de contraintes environnementales (l'écologie ça commence à bien faire!)! On est pourtant loin de la « mise sous cloche », de la « sanctuarisation » dénoncée par certains. Pour nombre de ces individus, renforcer le protection de la nature c'est une entrave à la liberté de circuler, au développement économique. On se doit également d'accueillir, de désaltérer, de nourrir les estomacs après tant d' efforts, je veux parler ici de ces valeureux motards qui alternent courses et poses 1664 aux terrasses des auberges judicieusement réparties le long de la route des crêtes pour leur éviter toute déshydratation !

Nombre d'habitants du massif ont connaissance ici ou là de ces atteintes à notre montagne, au travers de leur propre expérience, d'un article de presse (n'allant pas forcément dans le bon sens), d'un reportage télé, d'une rubrique sur un sujet précis.

Le temps ne serait-il pas venu d'inciter la majorité silencieuse que représente la majorité de la population du massif  à se réapproprier sa région ? Il ne s'agit pas de nier l'apport que représente le tourisme à notre massif mais de le repenser, de le réorienter.

Partager cet article

Repost 0
anti-quad-petite-meurthe.over-blog.com - dans environnement
commenter cet article

commentaires